Freeman se revendique d’une vision contractuelle de l’entreprise. V oici la définition qu'en donne Gérard Dion dans le Dictionnaire canadien des relations du travail (1986, p. 357) : « Capacité que possèdent les parties contractantes, dans une négociation collective, de faire triompher leur position. De nouvelles fonctions économiques de la négociation collective …

Ainsi, la gouvernance de l’entreprise prend en compte l’ensemble des contrats et des relations qu’entretient l’entreprise (les dirigeants) avec ses multiples parties prenantes : salariés, prêteurs, clients, pouvoirs publics, etc. Cet article traite de la théorie des parties prenantes et de ce qu’elle implique pour la recherche sur la RSE et les pratiques en la matière. Tout d’abord, certaines faiblesses conceptuelles et théoriques sont relevées. Le fond contractualiste de la théorie des parties prenantes. Malgré cela, WebTel profite des garanties supplémentaires pour argumenter le choix de non mobilisation d’Adrica. Comme pour les accords natio-naux, la négociation internationale d’un accord n’est envisageable que s’il existe un objet, un intérêt et des sujets pour s’y prêter.

» Il s'agit dans les faits de la capacité des parties prenantes à une négociation collective d'atteindre leurs objectifs. Développer et diffuser une formation à la négociation raisonnée pour les équipes de négociation. Les thèmes abordés par la négociation collective s’étendent aujourd’hui au delà des missions classiques de négociations salariales et d’amélioration du sort des salariés. 2 – La négociation collective s’enrichit. Les tensions créées par la libéralisation des Un «Diagnostic sur la situation des droits du travail dans les 25 principaux pays producteurs de bananes» et les propositions du FMB aux parties prenantes sur: La liberté d'association et la négociation collective; La santé et la sécurité au travail; et la discrimination. Cette prise de position va à l’encontre de la norme SA8000 qui ne laisse pas de place à la négociation et impose la mobilisation de toutes les parties prenantes.

Au lieu de s’attarder à la conformité en tentant d’inciter ces dernières à collaborer, on cible plutôt le résultat, en s’assurant de … Les années 1990 ont constitué un contexte favo-rable à une internationalisation de la négociation collective. Les décisions et les projets doivent être le résultat de négociations menées par des dirigeants jouant le rôle d’animateur et de guide, gérant POUR les parties prenantes. Rencontrer les parties afin de parler de la négociation à venir et discuter des principes de la négociation raisonnée.

7 À suivre les écrits de Freeman (voir encadré ci-dessus), promoteur de la notion de parties prenantes le doute n’est pas permis 1. Faciliter des sessions/ateliers d’information pour les équipes et parties prenantes de la négociation.